Gérer une location sans agence immobilière

Aujourd’hui, 64 % des bailleurs en France choisissent de louer leurs logements sans passer par une agence immobilière pour éviter les éventuels frais de gestion qui s’élèvent en moyenne à 7 %. Toutefois, cette alternative peut sembler être contraignante et chronophage. Est-ce vraiment le cas ? Comment s’y prendre pour gérer facilement la location de son logement sans agence ? Cet article vous donne des conseils pratiques.

Comment trouver facilement un locataire ?

Quelques années auparavant, pour trouver des locataires sans passer par les services d’une agence immobilière, on a dû rédiger des annonces dans des journaux locaux. Cette option est toujours envisageable de nos jours, cependant, il est plus préférable d’opter pour des méthodes plus modernes. En effet, il existe actuellement de nombreux logiciels et sites spécialisés dans la vente et la location immobilières, tant pour les particuliers que pour les professionnels SCI et agence immobilière. Vous n’aurez ensuite qu’à choisir entre les différents postulants. Cependant, ces sites ne travaillent pas gratuitement. Vous devez quand même prévoir une certaine somme d’argent pour le service rendu. Vous êtes aussi libre de poster vos annonces sur les réseaux sociaux pour attirer le maximum d’intéressés.

Gérer son contrat de bail

La gestion d’une location ne s’arrête pas au moment où on a enfin déniché le locataire idéal pour son appartement ou sa maison. On doit maintenant passer à l’étape suivante : la rédaction du contrat de bail. Vous devez mentionner dans ce contrat le type de logement (vide ou meublé), le montant du loyer, la durée du contrat (pour le cas d’un séjour à durée déterminée), les dispositifs à prendre en cas de loyers impayés, etc. Une fois le contrat signé par les deux parties, on n’est plus autorisé à apporter des modifications. D’autres documents sont aussi nécessaires à joindre avec le contrat de bail. Vous devez par exemple préciser l’état des lieux et avoir en possession un DDT ou dossier de diagnostic technique. Établi par un professionnel du bâtiment, le DDT précise l’état des lieux du point de vue technique.

Que faire en cas d’impayés ou de troubles majeurs ?

Louer son appartement ou sa maison n’est pas toujours aussi facile à gérer, surtout sans agence immobilière. À un moment donné, il se peut que le locataire provoque des troubles dans le voisinage ou des dégradations majeures du logement mis en bail. Pour des motifs légitimes et légaux, vous êtes apte à mettre un terme au contrat dans un délai préalablement défini. Bien évidemment, cette solution est quelque peu extrême. Il vous est d’abord conseillé d’avertir votre locataire sur son comportement.

Pour mieux gérer les impayés, vous pouvez souscrire le logement à une assurance GLI (Garantie aux Loyers impayés) ou encore choisir préalablement un locataire avec un dispositif de garanties. N’oubliez pas de rappeler à votre locataire les obligations mensuelles qu’il vous doit concernant le loyer. En dernier recours, vous pouvez engager une expulsion temporaire ou définitive en dehors de la trêve hivernale.

Pour faciliter la gestion de votre location sans passer par une agence immobilière, vous pouvez faire appel aux services d’un logiciel ou d’un portail spécialisé. Bien évidemment, un montant vous sera facturé ; cependant, la valeur des prestations est inférieure au montant proposé par les agences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *